Comment organiser une exposition d’œuvre d’art à domicile ?

En tant que passionné d’art, vous avez certainement imaginé faire venir une exposition chez vous dans un cadre plus convivial. Cette pratique est d’ailleurs courante et favorise la découverte et le partage avec les amis et les proches. Et si vous désirez amorcer l’organisation, mais ne savez pas trop comment vous y prendre, voici quelques conseils pratiques.

Préparer le contenu et la forme de l’exposition

Il s’agira de définir le thème, les différents axes et titres à mettre en avant pour votre événement. Vous devez ensuite cibler le format des supports de l’exposition à réaliser. Il peut être une présentation de photos, de toile de peinture ou d’arts plastiques. Assurez-vous que ces choix soient pertinents et qu’ils véhiculent parfaitement votre vision et le sens de l’exposition.

Communiquer autour de l’événement

Préparez la communication de votre prochain projet, revient à informer les acteurs et intervenants qui vont y participer. Assurez-vous qu’elle soit attrayante et qu’elle véhicule bien le thème que vous avez choisi. Si vous désirez rassembler un vaste public, pensez à communiquer sur internet depuis les pages de vos réseaux sociaux. Si toutefois vous visez un public restreint, veillez à ce qu’ils soient informés à temps de la date et du lieu de l’exposition.

Remplir les démarches administratives

Certaines procédures administratives ont été mises en place dans le but d’encadrer l’organisation des expositions d’œuvres d’art à domicile. La première étape est une déclaration d’activités auprès des services publics. Elle concerne le propriétaire du domicile qui désire en faire un usage commercial même ponctuellement. Sauf s’il s’agit d’un salarié d’une galerie d’art qui agit en son compte, cette condition est obligatoire.

En cas de location récurrente faisant 50 % de ses revenus annuels, un enregistrement au registre des sociétés s’impose. Le propriétaire doit s’y déclarer comme loueurs de locaux professionnels. S’il s’agit d’une copropriété, l’accord du copropriétaire est exigé. Les revenus doivent être aussi déclarés et les règles de vente à domicile (affichage des informations relatives à chaque œuvre) observées.