Astuces pour vérifier qu’une œuvre d’art est authentique

L’art est une œuvre de l’esprit d’où son originalité et sa particularité. Certains faussaires n’hésitent cependant pas à procéder à des malversations en mettant sur le marché des créations contrefaites. Afin d’éviter d’acquérir des fausses œuvres, il existe quelques astuces qui permettent de vérifier leur authenticité.

Le certificat d’authenticité

Le certificat d’authenticité est un document qui accompagne l’achat d’une œuvre d’art et définit son identité et son origine. Il porte une série d’informations importantes relatives à l’œuvre dont le nom de l’artiste, ses techniques utilisées et sa signature. Le certificat d’authenticité peut être établi par l’artiste ou délivré par un expert, un commissaire-priseur, un galeriste ou encore un marchand d’art.

Lors de l’achat d’un tableau en salle de vente par exemple, le bordereau d’adjudication représente un certificat d’authenticité. Il en est de même chez l’antiquaire ou tout autre professionnel qui engagent sa responsabilité dès l’achat selon la loi Marcus.

La détermination de l’âge de l’œuvre

Une observation minutieuse et attentive peut permettre de se prononcer sur l’âge d’un mobilier d’art. Plus il présente des signes de détérioration, plus il fait preuve d’ancienneté. Cette technique est cependant limitée et pas toujours objective. C’est la raison pour laquelle des méthodes et examens techniques peuvent s’employer. Parmi ces différentes solutions, il y a :

  • L’utilisation de la lumière de Wood et d’un microscope pour déterminer les zones restaurées ;
  • La datation spectroscopique ;
  • L’étude de la peinture par réflectographie infrarouge ;
  • L’analyse du séchage et des pigments par spectroscopie FT-IR.

La réalisation de l’historique de l’œuvre

Bien que l’étude scientifique de la datation d’une œuvre d’art aide à déterminer sa période de création, elle ne l’authentifie pas automatiquement. Il convient donc de retracer tout son parcours avec les comptes rendus de vente. En matière de peinture, la signature joue un rôle important. C’est grâce à l’analyse graphologique qu’on authentifie une signature d’artiste.

Il faut préciser que tous les tableaux ne portent pas de signature de leur auteur à cause de plusieurs raisons. Elle peut d’ailleurs être contrefaite par un faussaire. Toutefois, il s’agit d’une présomption d’authenticité. Mais il faut reconnaître qu’une signature authentique rend l’œuvre authentique.